Politique qualité : surveillance

Elle consiste à mettre en œuvre les techniques et protocoles imposés par les autorités, à défaut ceux reconnus par la profession ou validés par l’association. Elle vise à mesurer, estimer, comparer et prévoir les niveaux de pollution (2) en tout point du territoire, ainsi qu’à apporter l’expertise d’AIR LR dans les prises de décision impactant la qualité de l’air ou les émissions, notamment de gaz à effet de serre.
 
La qualité de la surveillance s’exprime par le juste dimensionnement des outils mis en œuvre pour satisfaire les besoins exprimés lors de la concertation, dans le respect des moyens accordés. Elle s’exprime également par la confiance qui peut être accordée aux informations produites et la fiabilité des équipements de mesure et des données.
 
(2) Constitue une pollution atmosphérique l’introduction par l’homme, directement ou indirectement, dans l’atmosphère et les espaces clos, de substances ayant des conséquences préjudiciables de nature à mettre en danger la santé humaine, à nuire aux ressources biologiques et aux écosystèmes, à influer sur les changements climatiques, à détériorer les biens matériels, à provoquer des nuisances olfactives excessives.

illustration processus qualite

concertation Surveillance information
close