Surveillance de l’ammoniac dans la zone industrielle de Malvési (11 – Aude) : Bilan 2016

Publié le 13 juin 2017

Depuis 2009, AIR LR gère un dispositif permanent de surveillance de l’ammoniac dans l’environnement de la zone industrielle de Malvési (11), en partenariat avec AREVA NC. Comme chaque année, les résultats montrent une influence de la zone industrielle limitée à son environnement immédiat et des concentrations d’ammoniac qui respectent la valeur de référence nord-américaine.

Une surveillance pérenne a été mise en place, depuis 2009, par AIR LR dans l’environnement de l’usine AREVA-NC de Malvési, qui procède à la première étape de conversion des concentrés d’uranium naturel pour l’industrie électronucléaire. Le dispositif se compose de 5 sites équipés de capteurs permettant de mesurer les concentrations d’ammoniac, polluant non réglementé, dans l’air ambiant, en lien avec les travaux réalisés par l’industriel pour diminuer les rejets de ce polluant dans l’air.

Pas de risque de dépassement de la valeur de référence de l’ammoniac

En l’absence de norme française ou européenne, la valeur de référence retenue est celle recommandée par l’agence de protection de l’environnement des États-Unis (100 µg/m3 pour une vie entière).

En 2016, les concentrations moyennes annuelles sur l’ensemble des sites sont nettement inférieures à cette valeur de référence.

En revanche, dans le voisinage immédiat d’AREVA-NC Malvési (à moins de 300 mètres des bassins), des teneurs hebdomadaires supérieures à 100 μg/m3 sont mesurées pendant 6 semaines de l’année 2016 contre 20 semaines en 2015.

Evolution

En 2017, le réseau de mesure par échantillonneurs passifs continue à fonctionner.

close