Question d’air intérieur

air-interieur-aeroport

La question de la qualité de l’air intérieur est devenue une préoccupation majeure de santé publique, car l’ensemble de la population est concerné, et plus particulièrement les personnes sensibles et fragiles (enfants, personnes âgées ou immunodéprimées, malades pulmonaires chroniques).

Les effets de la pollution intérieure sur la santé sont encore mal connus : les liens entre l’exposition aux polluants et le développement d’une maladie ou d’un symptôme n’ont pas encore été suffisamment étudiés.

Il existe deux types d’exposition :

  • l’exposition des personnes à de fortes doses de polluants dans un environnement intérieur (qui est un phénomène relativement rare, tel que l’intoxication grave par le monoxyde de carbone),
  • l’exposition continue à de faibles doses de polluants sur de longues périodes (qui peut avoir des conséquences importantes à court ou long terme).

Les sources de pollution dans une maison sont très nombreuses

Toutes les activités faisant appel à une combustion sont génératrices de polluants :

  • La cuisinière à gaz et la chaudière. Elles produisent des oxydes d’azote, du CO2 et parfois même du monoxyde de carbone (CO) quand elles sont mal réglées.
  • La poubelle est aussi un foyer important. Les moisissures, la présence de blattes ou l’évaporation de vieux flacons de détergents participent à contaminer l’air ambiant.
  • Dans la chambre, attention aux acariens, mais aussi aux animaux domestiques (chiens, chats, lapins…) qui peuvent disséminer des particules fines (risquant de provoquer des allergies) dans l’atmosphère…
  • Attention également aux produits de bricolage (peinture, vernis, solvants, mousses isolantes, bois aggloméré…).
  • Enfin, certains locaux peuvent encore contenir de l’amiante cancérigène ou de vieilles peintures au plomb (provoquant le saturnisme).

Une bonne aération, un ménage régulier et l’évacuation des déchets toxiques sont les garanties d’une bonne hygiène et d’un air sain.

Plus d’info : Observatoire de la qualité de l’air intérieur

close