Nouvelles mesures de la pollution liée au trafic routier sur Perpignan

Publié le 13 janvier 2017

En partenariat avec le Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales et la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole, AIR LR a mis en place de nouvelles mesures de la pollution liée au trafic routier.

Suivi de l’impact sur la qualité de l’air de la création de la section Sud de la rocade Ouest de Perpignan

En partenariat avec le Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales, AIR LR étudie l’impact de la section Sud du projet de rocade Ouest de Perpignan sur la qualité de l’air.

Des mesures des principaux polluants émis par le trafic routier (dioxyde d’azote, benzène…) ont été mises en place sur 40 sites. Une deuxième série de mesures sera réalisée au cours de l’été 2017.

Complétées par des simulations numériques haute résolution, ces mesures permettront d’établir un état initial de la pollution de l’air liée au trafic routier autour du futur aménagement routier et d’évaluer son évolution suite à la mise en service de la nouvelle section.

Une étude similaire avait déjà été réalisée par AIR LR en 2014/2015 autour de la section centrale de la rocade.

Pollution liée au trafic routier sur le territoire de Perpignan Méditerranée Métropole

En partenariat avec Perpignan Méditerranée Métropole, AIR LR réalise une importante campagne de mesures sur le territoire de la communauté urbaine afin de mieux appréhender la pollution liée au trafic routier et son évolution depuis les dernières études.

Après une première série de mesures réalisée au cours de l’été 2017, de nouvelles mesures de dioxyde d’azote, principal traceur de la pollution engendrée par le trafic routier, sont effectuées sur 80 sites répartis sur Perpignan et les communes alentours.

close